Histoire

A la construction de l’église actuelle, en 1854, on avait d’abord installé un harmonium.

(au prix de 600 francs de l’époque)

L’orgue a été construit en 1902 par la maison « JAQUOT JEANPIERRE & FILS  » (facteur d’orgue à RAMBERVILLERS, devenu de nos jours « La Manufacture Vosgienne de Grandes Orgues« ), au profit du séminaire d’AUTREY (88021, commune vosgienne située à environ 25 km, au nord-est d’EPINAL) ; déplacé en 1906 vers la basilique de DOMREMY, il fut, à l’initiative de l’abbé TRESSE, installé à l’église de Châtenois en février 1925 et inauguré le 19 avril 1925. Initialement doté de huit jeux, l’instrument, à transmission pneumatique, reçut deux jeux supplémentaires en 1932.

Sources: bulletins paroissiaux de Châtenois, 1926 et 1932, articles rédigés par l’abbé TRESSE.

Console et plaque signalétique de l'orgue de l'église de Châtenois.

Console et plaque signalétique de l’orgue de l’église de Châtenois.

La composition était alors, et reste, de nos jours, la suivante :

Bourdon de 16 pied
Bourdon de 8 pieds
Montre de 8 pieds
Salicional de 8 pieds
Flûte harmonique 8 pieds
Flûte de 4 pieds
Quinte 2 pieds 2/3
Unda maris 8 pieds
Fourniture trois rangs
Trompette de 8 pieds

Termes techniques


A la lecture de cette page, ou celle qui relate les premières actions tentées sur l’instrument (Actualités), on trouve des termes peu courants : « pieds« , « sommier« , « tirants« , « faux-sommiers« …
Pour en savoir plus, il est possible de consulter la page Wikipedia dédiée à l’orgue, ou encore ce lexique du site Orgues en Vosges , centré en premier lieu sur les instruments de la montagne vosgienne et étendu par la suite aux autres instruments du département des Vosges.


Associations et sites consacrés à l’orgue


Association Jeanne d’Arc, présidée par Benoit, notre référent technique en matière organologique.

Tout sur les orgues dans les Vosges !

Un autre orgue « Jaquot-Jeanpierre », à Orquevaux (Haute-Marne), récemment restauré sous la conduite de Claude PAJUSCO.

Orgue en France rassemble organistes amateurs et professionnels, étudiants, facteurs et, plus généralement, tous ceux qui aiment l’orgue.